OxHelease, projet sur les maladies respiratoires

Il s’agit ici d’évaluer l’effet physiologique du mélange hélium-oxygène sur l’effort respiratoire et l’oxygénation sanguine dans ces pathologies et de développer les modèles mathématiques capables de caractériser et prédire les paramètres de ventilation (distribution des écoulements gazeux) en fonction de pathologie, le transfert alvéolaire de l’oxygène dans le sang et la profondeur de diffusion des médicaments aérosols applicables lors de crises d’asthme ou d’exacerbations.

L’étude utilise dans un premier temps des modèles animaux (rats) en trois états – normal, asthmatique et emphysémateux – pour lesquels des études de ventilation, dépôt d’aérosols et effet du gaz seront entreprises en parallèle des modélisations in silico réalisées sur les morphologies des mêmes animaux reconstruites à partir d’acquisitions scanner micro-TDM. Ces modèles seront ensuite extrapolés chez l’humain et validés lors d’une phase d’étude clinique de la ventilation avec l’IRM en hélium-3 hyperpolarisé.