Install party rentree 2020

La rentrée de Télécom SudParis : créer de la proximité malgré la distanciation sociale

 

Réunir les étudiants, leur dispenser un enseignement de qualité dans le contexte sanitaire et psychologique dû au Covid19, c’est le défi de Télécom SudParis pour cette rentrée particulière.

 

Rassembler les étudiants, tout en veillant à leur protection

Pour accueillir ses étudiants dans les meilleures conditions de protection, Télécom SudParis a décidé d’être au-delà des normes minimales recommandées : un mètre de distance entre ses étudiants et port du masque. Chaque élève a donc reçu 3 masques en tissu, lavables 60 fois pour assurer sa protection.

Une mise en contact facilitée dès les premiers jours

Premier jour de la rentrée 2020
Premier jour de la rentrée 2020

Pour la vie étudiante et l’acquisition de certains apprentissages, rien de tel que le présentiel. Télécom SudParis le favorise donc en exploitant de façon optimale les capacités de ses salles de cours sous la contrainte de distanciation physique. La promotion entrante a été décomposée en binômes d’élèves. Quand un élève du binôme suit physiquement le cours, l’autre y assiste en ligne. La fois suivante, c’est l’inverse. L’avantage : garantir les meilleures conditions d’accès à l’information en permettant l’échange avec une personne de référence ayant vécu le cours en direct.

 

Application maison TINTer
L'application TINter permet de « matcher » des profils similaires selon des critères définis par les étudiants eux-mêmes.

Et pour créer des liens plus forts, Télécom SudParis a conçu sa propre application afin de définir les binômes : TINter. Celle-ci permet de "matcher" des profils similaires selon des critères définis par les étudiants eux-mêmes. C’est ensuite un outil de choix pour activer la vie associative.

Emmanuel Monfrini, Directeur adjoint des formations, en charge de la formation ingénieur, insiste : "Lors de mes entretiens avec les étudiants, je les incite à jouer en équipe : ils ne sont plus dans un système de sélection, le but est que chacun obtienne son diplôme à la fin. Je les invite donc à compter sur leur binôme et à faire sorte que celui-ci puisse compter sur eux".

Un accompagnement accru pour éviter l’isolement

Pour Cécile Narce, responsable scolarité, intégration et accompagnement, le challenge est de veiller à garder les étudiants mobilisés, en évitant l’isolement ou le décrochage scolaire.

Install party à la rentrée
Install party à la rentrée

"Nous avons mis en place un dispositif pour les écouter : un suivi téléphonique, une page Facebook et cela va jusqu’à des entretiens hebdomadaires pour ceux qui en ont besoin", précise-t-elle.

"Certains ont perdu leur job d’étudiant avec la crise sanitaire et nous proposons donc des aides financières. Même la fondation des écoles de l’Institut Mines-Télécom, la Fondation Mines-Télécom, participe pour financer l’achat de matériel informatique perfectionné afin que chacun puisse suivre ses études de façon confortable et efficace".

Suivre les cours à distance implique en effet du matériel adéquat. La rentrée commence dès lors par une session d’ "Install Party" où chaque élève se voit équipé et préparé à l’enseignement comodal.

Un enseignement différent, dans la même exigence de qualité

La formation comodale est la figure de proue en matière de pédagogies innovantes. Télécom SudParis y travaillait depuis longtemps. Il y a cinq ans déjà, l’Ecole créait de cours à distance, formait les professeurs. Savoir-faire technique et expérience pédagogique furent un atout pour rebondir avec agilité et rapidité dès l’annonce du confinement.

Cours à la rentréeNotre volonté est de proposer la même qualité d’enseignement tant à ceux qui le suivent physiquement qu’à ceux qui le suivent à distance. Formation du corps enseignant, création d’outils, exploration du développement pédagogique… Tout a été pensé pour parvenir à cette exigence de qualité.

Il est toutefois une chose sur laquelle l’école ne transige pas : les épreuves finales. Celles-ci ont toujours lieu en présentiel, pour valider, dans les meilleures conditions, la qualité de la formation du diplômé.

Une anticipation constante pour assurer la sérénité des étudiants

Face à la difficulté de prévoir l’évolution de la situation sanitaire, l’équipe de Télécom SudParis a organisé l’année scolaire selon un scénario flexible, alternant présentiel et distanciel. Ainsi, si les règles de distanciation venaient à se durcir, les étudiants ne fonctionneraient plus en binôme, mais en quadrinôme : la rotation pour assister aux cours se ferait alors une fois sur quatre. Les scénarii sont prévus et simulés, de manière à réagir promptement en fonction de l’actualité.

Jour de la rentrée 2020Dans ces circonstances pleines d’aléas, Télécom SudParis capitalise sur sa capacité à anticiper et à s’adapter aux changements et encourage les étudiants à faire de même, ce qui est finalement l’un des fondements de sa pédagogie. Cela confirme aussi sa volonté de placer l’entraide, l’humain et les technologies numériques au centre de son apprentissage.

Et comme le dit Emmanuel Monfrini : "nous en avons ressorti de bonnes pratiques que nous garderons par la suite car, si cela nous permet d’avoir des étudiants qui sont en moyenne plus forts, cela nous intéresse".