Lutte contre la violence de genre

 

Notre ambition est de former des femmes et des hommes pour bâtir une société numérique responsable. Télécom SudParis est déterminée à lutter contre la violence à l'école. L'école s'engage, à travers un plan d'action, à prévenir, à sécuriser l'environnement d'apprentissage, à mettre en place des mécanismes de signalement, à aider les victimes et enfin à suivre et évaluer ces actions.

La cellule d'écoute

La cellule d'écoute de Télécom SudParis vient en accompagnement des étudiants, doctorants et personnels qui sont victimes ou témoins de violences physiques, sexuelles ou psychologiques sur ses campus. Sur le campus d’Evry, la coordination de la cellule d’écoute est partagée avec IMT-BS.

Champ d'intervention de la cellule d'écoute

  • Prévention : formations de l'encadrement et des élèves-ingénieurs ; campagnes d'information sur le dispositif d’alerte ;
  • Écoute et accompagnement à l’attention des victimes présumées ou témoins de violences sexuelles et/ou sexistes (VSS) : prise en charge et suivi des personnes en difficulté dans le respect de l’anonymat et de la confidentialité ; soutien par des mesures d’accompagnement de la personne avec son accord préalable.

La cellule d'écoute est composée de membres de Télécom SudParis et d'Institut Mines-Télécom Business School.

La cellule d’écoute est joignable par mail (réponse apportée sous 5 jours ouvrés). Ses membres listés ici (accès réservé ecampus) peuvent également être sollicités directement. La cellule n’a pas de fonction disciplinaire et ne peut formuler de sanctions : c'est le rôle du conseil de l'école.

Vous pouvez contacter la cellule d'écoute de manière anonyme si vous le souhaitez. Tous les échanges sont confidentiels.

Lutte contre la violence de genre

La référente Télécom SudParis pour l’égalité Femmes-Hommes

La personne référente peut être saisie pour toute question relative à l’égalité femme-homme ainsi qu’aux discriminations liées à l’orientation sexuelle et à l’identité de genre. Vous pouvez la rencontrer sur le campus d'Evry en A04.

La cellule d'écoute est portée, au sein de Télécom SudParis, par la référente Égalité Femmes-Hommes, Sandrine CHAPELET. Les référents fonctionnent toujours en binôme. Ainsi, en cas d’absence, vous pouvez prendre contact avec Maryse Combanaire <maryse.combanaire (at) imt-bs.eu>.

Contact : Sandrine.Chapelet (at) telecom-sudparis.eu

Une équipe pluridisciplinaire de santé

Pour aider les étudiantes et étudiants à mener à bien leurs études dans les meilleures conditions physiques, psychiques et sociales, une équipe pluridisciplinaire se tient à votre disposition sur le campus.

Contacter l'équipe Santé

Infirmière
Le service est ouvert du lundi au vendredi
de 9h00 à 12h00 et de 13h30 à 17h15.
ContactAudrey Gallineau, Tél : 01 60 76 43 73

Médecin
Docteur Legoff, médecin, est présent deux lundis par mois de 13h00 à 14h30.

Psychologue
Amélie Miret est présente 3 fois par mois sur le campus les mercredi de 10h30 à 12h00.

Assistante sociale
Maïva Teillagorry est présente tous les mercredis sans rendez-vous. L'assistante sociale reçoit de 9h00 à 11h00 et de 13h00 à 15h00.

Référente handicap
Sandrine Chapelet est la référente handicap. Elle travaille en étroite collaboration avec le Service de la vie scolaire.

Alerter la direction

La direction de Télécom SudParis peut être saisie à tout instant, par courriel, adressé aux personnes suivantes :

  • François Dellacherie, Directeur de l'école
  • Hervé Debar, Directeur adjoint de l'école
  • Emmanuel Monfrini, Directeur des formations

Contact : prenom.nom@telecom-sudparis.eu

Effectuer un signalement

La confidentialité de l'usager sera préservée durant toute la procédure de traitement de l’alerte. Tous les signalements font l’objet d’un suivi et sont soigneusement analysés.

Lutte contre la violence de genre

L'engagement de Télécom SudParis

Télécom SudParis est signataire de la Charte pour l'égalité femmes-hommes et contributrice au livre blanc « Égalité femmes-hommes, de la déclaration d’intention à l’expérimentation » de la Conférence des Grandes Écoles. Le texte de la Charte affirme que « L’égalité des femmes et des hommes est un droit fondamental pour toutes et tous, et constitue une valeur capitale pour la démocratie ».

Par la signature de ce texte, l’école affirme sa volonté de mettre en œuvre une politique durable d’égalité dans ce domaine et de prévention de toutes formes de violence sexiste et de harcèlement.

Plan d'action de Télécom SudParis

  • Afficher l’importance de la mission
  • Sensibiliser et former le personnel et les étudiants
  • Renforcer les dispositifs de prévention, de signalement et leur fonctionnement
  • Utiliser des outils de communication non sexistes, non discriminants, non stéréotypés
  • Faire et diffuser un état des lieux statistique sexué

Télécharger le Plan d'action de Télécom SudParis

Plan d’action de l'IMT

  • Engagement, information et communication
  • Formation des élèves et des personnels
  • Accompagnement et écoute
  • Volet juridique
  • Baromètre, indicateurs et amélioration continue

Télécharger le plan d’actions IMT

 

La formation pour créer un environnement sûr et accueillant

La formation de sensibilisation à la lutte contre la violence sexiste et sexuelle vise à créer un environnement plus sûr et plus solidaire à l'école en mettant l'accent, par des messages forts, sur la non-violence et l'application de codes de conduite détaillant les normes éthiques et les règles de conduite pour les enseignants et les étudiants.

  • Former les membres du dispositif d'écoute et des personnes impliquées dans le traitement disciplinaire des situations
  • Sensibiliser et former le comité de direction de l'école dès 2019
  • Informer et former les personnels enseignants et de support
  • Informer et former la communauté étudiante :
    • Ensemble des présidentes et présidents des associations étudiantes
    • Étudiantes et étudiants de la 1ère année à la 3e année, via des cours, SPOC ou MOOC sur des thèmes aussi variés que "Féminin/Masculin : Stéréotypes et libertés", "Féminin/Masculin dans le monde du numérique voyage et découvertes" récompensé lors des Ingénieuses’16, "Comprendre et mettre en pratique la diversité en entreprise", "Mixité dans les métiers du numérique".
    • Visualisation commentée par la référente Égalité femme/homme d’un film sur la signification de la notion de consentement à destination de tous les élèves lors de la rentrée, remise d’un guide d'information sur les VSS à chacun d’eux, également disponible sur l'intranet ecampus.
    • Signature, chaque année, de la charte de lutte contre les comportements à risque par la présidente ou le président du Bureau des élèves devant tous les primo-entrants, qui en disposent également dès leur arrivée.
    • Charte signée entre l'école et les associations créant l’obligation d’identifier un responsable DD&RS dans chaque association non humanitaire.

Campagne d'information sur les VSS en 2011
Campagne d'information sur les VSS en 2021

Quelques exemples de projets :

  • Exposition « Olympe de Gouges et Benoîte Groult » en 2016 ;
  • Conférence/débat : « Exclusion/inclusion – les femmes dans les formations et les métiers du numérique » en 2017 ;
  • Shooting photo : avec le message "Sexisme pas notre genre" par les associations étudiantes en 2017 ;
  • Participation à des challenges comme « Challenge InnovaTech 2018» organisé par Elles Bougent où deux étudiants de l'école ont remporté le Prix spécial égalité filles/garçons ;
  • Exposition « Les grandes figures du sport au féminin» pour la Semaine de l’égalité avec les associations étudiantes en 2019 ;
  • Pièce de théâtre destinée aux élèves de 1ère année sur le thème du « Harcèlement » en 2019 ;
  • Table-ronde lors de la « journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes » en 2021.
Un film en réalité virtuelle pour se sentir davantage concerné

Un film en réalité virtuelle pour se sentir davantage concerné

C'est une expérience immersive de 10 minutes où chaque élève vit la vie de Léa, une étudiante de première année, témoin et victime de violences sexistes et sexuelles. Puis, au travers d’un quizz interactif, le film revient sur les moments forts de l'immersion afin d'apprendre à identifier les signaux d'alerte et à distinguer les différentes situations.

Ce film, réalisé par la société Reverto, est le fruit du travail d’élèves des écoles de l’Institut Mines-Télécom en s’appuyant sur leur expérience personnelle et des référents Égalité Femmes-Hommes des écoles.