"Mon stage actuel a pour but d’analyser des images IRM de poumons grâce à la technologie du Deep Learning"

Fabien Bertin, Promotion 2020 de Télécom SudParis, est actuellement en 3e année. Il vient d'un bac STI2D puis a fait une classe prépa TSI. Il nous raconte son parcours à Télécom SudParis.

Pourquoi avez-vous choisi Télécom SudParis ?

 Fabien Bertin ©Declic Club Photo
©Declic Club Photo

En intégrant Télécom SudParis, le but était de continuer mon parcours dans l'ingénierie généraliste mais avec un accent informatique. Je souhaitais devenir développeur de jeux vidéo, cela était possible ici grâce à l'option JIN.

Après un an et demi dans l’école, j'ai finalement décidé de me diriger dans l'étude de l'imagerie via la voie d'approfondissement HTI (High Tech Imaging).

Parlez-nous d'un de vos stages ?

Mon stage actuel a pour but d’analyser des images IRM de poumons grâce à la technologie du Deep Learning. Ce stage est réalisé à Polaris, Sheffield. Le but est d’aider les docteurs à détecter des voies respiratoires bouchées sans perte de temps. C’est un secteur qui me tiens à cœur car on s'engage dans la science.

Impliqué dans la vie associative ?

Pendant ma formation, j'étais très investi dans la vie associative, notamment au Bureau des Arts, qui m'a permis de partager deux excellentes années avec un nouveau groupe d'amis. Je me suis également engagé dans l’association IN&acT, qui m'a apporté une ouverture d'esprit sur la lutte LGBT+.

Pour quelles raisons recommanderiez-vous Télécom SudParis ?

Télécom SudParis m'a permis de rester un ingénieur généraliste. Les cours sont variés, ce qui peut être à la fois un avantage et un inconvénient, à chacun de voir ce qui lui plait.

Le choix de voie d'approfondissement au bout d’un an et demi est une belle opportunité de se spécialiser. J'ai pu développer mes connaissances grâce aux enseignants chercheurs qui sont très ouverts et proches des élèves mais aussi par la diversité des étudiants sur le campus qui aide grandement.