Sécurité des systèmes cryptographiques : Maria Naya-Plasencia (TSP 2005) reçoit une bourse de l’European Research Council

La sécurité des systèmes de protection de nos communications risque d’être compromise par l’arrivée des ordinateurs quantiques. Actuellement, aucune étude ne s’est réellement penchée sur le sujet des attaques post-quantiques.

QUASYModo, le projet de recherche de Maria, porte sur la cryptographie symétrique (qui utilise la même clé pour chiffrer et déchiffrer les informations) dans un univers post-quantique, c’est à dire dans l’environnement futur qui sera marqué par l’arrivée d’ordinateurs qui utiliseront les propriétés quantiques de la matière et dont les capacités de calcul seront largement supérieures aux ordinateurs conventionnels.
« Si l’on veut que les systèmes post-quantiques soient fiables et performants, il faut comprendre comment les adversaires pourront exploiter cette nouvelle puissance de calcul. (…) QUASYModo va nous permettre de poursuivre en profondeur ces travaux. »

maria_naya_plasencia

María Naya-Plasencia est diplomée de l’ETSIT de l’Université Polytechnique de Madrid et de Télécom Sud-Paris, depuis 2005. Elle a obtenu son doctorat en 2009 de l’Université Pierre et Marie Curie. Depuis 2012, elle est chercheuse Inria dans l’équipe-projet SECRET.

 

Directory

Virtual tour

Meet us

Join and support

Contact us

Telecom SudParis

Telecom SudParis is accredited by

Member of

<